Benoît Guery

guery.png
© Eric Deroze, SAM

Version du 9 novembre 2016, mise à jour le 2 mai 2022

Benoît Guery, professeur associé

Médecin spécialiste en infectiologie et chercheur, Benoît Guery a été nommé professeur associé à la Faculté de biologie et de médecine (FBM) de l'UNIL et médecin chef au Service des maladies infectieuses du CHUV, responsable de la consultation générale, depuis le 1er septembre 2016. Ses travaux de recherche se focalisent sur la bactérie Clostridioides difficile et le microbiote.

Les infections à Clostridioides difficile (ICD) ont émergé comme une cause majeure de diarrhées associées aux soins. L’épidémiologie des ICD a considérablement évolué suite à l’apparition d’épidémies de formes sévères d’infections en Amérique du Nord et en Europe ainsi qu’à l’émergence de plusieurs clones (PCR-ribotypes 027, 078) associés à une virulence accrue. L’épidémiologie, mais aussi le diagnostic et la prise en charge ont connu, sur les dix dernières années, une évolution majeure. Ceci grâce à des avancées au niveau du diagnostic moléculaire et à l’apparition de nouvelles options thérapeutiques médicamenteuses classiques ou sortant des sentiers battus comme la transplantation de microbiote fécal (TMF).

Sur le plan clinique, Benoît Guery a mis en place une structuration de la recherche dans les ICD avec une implication dans la prise en charge immédiate des patient·e·s et l’intégration dans des protocoles de recherche. Plusieurs études observationnelles sont actuellement en cours, un Investigator initiated clinical trial (IICT) financé par le Fonds national suisse a débuté en mai 2022 dans neuf centres suisses. Cet IICT vise à comparer la prise en charge médicamenteuse classique, avec ou sans TMF au décours, dans le cadre des premières récidives d’ICD. Ce protocole a pu être réalisé grâce à l’accréditation par Swissmedic du centre de TMF du CHUV, coordonné par la Dre Tatiana Galpérine. Celui-ci est le seul centre accrédité en Suisse. L’activité de recherche axée sur les ICD a naturellement conduit vers une approche plus physiopathologique dans le domaine émergent du microbiote humain. Benoît Guery est, avec Gilbert Greub, professeur ordinaire à la FBM et directeur de l’Institut de microbiologie UNIL-CHUV, investigateur principal du Work Package 1 du Pôle de recherche national (PRN) «Microbiomes», dirigé par l’UNIL en collaboration avec l’EPFZ. Ce PRN associe de façon interdisciplinaire 23 groupes de recherche issus des mondes médical, végétal et animal et impliquant le CHUV, l’EPFL, ainsi que les universités de Berne et Zurich. Une meilleure compréhension du microbiote digestif et de sa dynamique va permettre d’ouvrir de nouvelles voies thérapeutiques.

Benoît Guery est par ailleurs coordinateur d’un programme de développement de la phagothérapie au sein du CHUV en collaboration, au niveau clinique, avec Christophe von Garnier, professeur ordinaire à la FBM et chef du Service de pneumologie du CHUV. Cette coopération permet d’appréhender certains éléments du microbiote pulmonaire.

En termes d’activité scientifique, le professeur a participé à l’élaboration successive de deux recommandations européennes concernant les ICD et siège, pendant quatre ans (2019-2022), au comité de réalisation du programme du Congrès européen de microbiologie clinique et des maladies infectieuses. Il est aussi l’auteur de chapitres de livres et de plus de 200 publications dans des revues scientifiques de référence comme J Antimicrob chemother (2020), British medical Journal (2019), Lancet (2013), Lancet Infectious Diseases (2013), American Journal of Respiratory Critical Care Medicine (1996, 1997) et PLoS One (2008, 2014). Le chercheur est en outre membre de plusieurs sociétés savantes dans son domaine. Il est également très impliqué dans l’enseignement pré- et post-gradué en Suisse comme en France et a encadré de nombreux étudiant·e·s en master et en doctorat.

1964 Naissance à Reims, France
1983-1989 Études de médecine, Faculté de médecine, Université Paris Bichat, France
1990-1994 Médecin assistant, CHU de Lille, France
1992 Diplôme d’Études Approfondies (DEA) en sciences de la vie et santé, Université Lille II
1993 Diplôme de spécialiste en pneumologie, Diplôme de statistique appliquée à la médecine (option recherche clinique) et Diplôme d’université sur le SIDA, Université Lille II
1994 Diplôme de spécialiste en réanimation médicale et Diplôme interuniversitaire (DIU) sur les infections nosocomiales, Université Lille II
1994-1995 Research fellow, laboratoire du Pr Steve Nelson, Université de l’État de Louisiane, Nouvelle-Orléans, États-Unis
1995-1999 Chef de clinique, Service de réanimation infectieuse, Hôpital de Tourcoing, Lille
1997 Diplôme de spécialiste en pathologie infectieuse et doctorat (PhD) en maladies infectieuses, Université Lille II
1998 Obtention de l’habilitation à diriger des recherches, Université Lille II
dès 2002 Professeur ordinaire en maladies infectieuses, Université Lille II
2002-2006 Chef de service, Service de réanimation infectieuse, Hôpital de Tourcoing
2007-2016 Chef de service, Service des maladies infectieuses, CHU de Lille
2012-2016 Directeur de l’Unité recherche translationnelle hôte-pathogène, Université Lille II
dès 2016 Professeur associé à l'UNIL et médecin chef au Service des maladies infectieuses du CHUV

Le/la professeur·e reste responsable des informations contenues sur cette page.

TOP ^

Suivez nous:    
Partagez:
Rue du Bugnon 21 - CH-1011 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 50 00
Fax +41 21 692 50 05
Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV) Unisanté